Insurtechs : leurs recettes pour attirer (et garder) les talents de demain

Insurtechs : leurs recettes pour attirer (et garder) les talents de demain

Pour des sociétés historiques en pleine transformation numérique, les jeunes pousses nées du digital, très souvent appelées « insurtechs », peuvent servir d’exemple, tant dans leur manière d’appréhender l’assurance que dans l’expérience employé qu’elles proposent à leurs collaborateurs.

Comment font-elles pour attirer et garder des talents ? Comment créent-elles un climat propice à l’innovation ? Pour répondre à ces questions, Clustree a rencontré les fondateurs et CEO de trois start-ups de l’assurance : Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise, David Carasso, fondateur d’Assurup et Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet. Voici leurs recettes.

Comment créez-vous un climat propice à l’innovation ?

Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise : Afin de favoriser l'agilité, le partage de connaissances et la responsabilisation, notre structure est extrêmement plate. Notre objectif : favoriser l'intégration et les échanges pour que chacun apprenne des autres et contribue positivement au développement de l'entreprise. En conséquence, pas ou peu de réunions formelles, à l'exception des jalons indispensables à notre méthode agile de développement et d'un stand-up hebdomadaire de 30 mn maximum. Nous utilisons également des outils collaboratifs structurés qui permettent à chacun d’être libre de poster des informations, des questions ou d'apporter des réponses. Organisés par thématique, ils permettent à tous de participer à l'échange, de formuler des idées et d’y puiser tout ce dont ils ont besoin.

David Carasso, fondateur d’Assurup : Nous jouons beaucoup sur l’échange d’informations, d’expertises et la collaboration. En effet, nous stimulons la créativité de nos collaborateurs et leur donnons un grand sens de responsabilité. Je pense qu’une communication ouverte et le partage des connaissances sont nos facteurs de succès.

Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet : Moonshot-Internet s'attache à recruter des profils avec une grande diversité d'expérience et de parcours. Nous cherchons des gens avec une grande curiosité, un état d'esprit d'entrepreneur et nous laissons le droit à l'erreur !

Quelles sont vos valeurs et comment les transmettez-vous aux collaborateurs ?

Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise : Les valeurs d'Otherwise sont l'équité, la solidarité et la transparence. Elles sont très présentes dans notre proposition à destination de nos assurés et se déclinent sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Elles sont de fait très visibles par nos collaborateurs qui œuvrent à leur concrétisation au quotidien. Ces valeurs se retrouvent également dans notre mode de fonctionnement, en interne mais aussi vis-à-vis de nos partenaires. La structure, les méthodes de travail, l'organisation ouverte de nos bureaux et les outils utilisés permettent d'en faire une réalité dans notre quotidien.

David Carasso, fondateur d’Assurup : Nos 3 valeurs sont l’engagement, l’innovation et la proximité. Nous créons une ambiance de travail très dynamique afin de renforcer l’engagement de tous nos collaborateurs qui nous rejoignent par la passion pour le milieu entrepreneurial, pour notre secteur d’activité et surtout pour l’innovation. Je les considère comme acteurs de l’entreprise.

Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet : Le client est au centre de nos préoccupations, d'ailleurs notre baseline est « Innovation starts with you ». Cela signifie clairement que chaque collaborateur doit s'imprégner des attentes de nos clients. Il y a une exigence d'excellence que chacun doit s'appliquer à avoir.

Comment faîtes-vous pour attirer, mais aussi retenir des talents jeunes et dynamiques dans un secteur peu « glamour » ?

Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise : Le secteur de l'assurance n'est en effet a priori pas des plus sexy. Cependant, c'est un secteur qui ne demande qu'à être dépoussiéré et cela attire les profils entrepreneuriaux. L'expérience, la vision et la détermination des cofondateurs rassurent en outre les plus perplexes. Le rôle de la tech est également fondamental dans notre projet : la diversité des sujets techniques, associée à l'utilisation de "stacks" nouvelles générations ou de l'IA nous permettent d'attirer de jeunes développeurs talentueux. Notre proposition d'assurance collaborative constitue enfin un moteur pour l'ensemble de nos collaborateurs, attirés par les valeurs qu'elle véhicule, en conformité avec les aspirations des nouvelles générations. Notre volonté de bousculer la nature de la relation assureurs/assurés avec pour ambition d'en modifier la perception souvent trop négative, constitue un enjeu de taille que nos collaborateurs apprécient de résoudre au quotidien.

David Carasso, fondateur d’Assurup : J’avoue que le secteur des assurances n’est pas sexy mais il connaît récemment une révolution digitale guidée par l'apparition de nouveaux acteurs, usages et services. L’innovation est donc au cœur de notre développement et est également la clé pour attirer de nouveaux talents. On innove non seulement en R&D mais aussi en RH en mettant en avant la souplesse et la flexibilité dans le cadre du travail.

Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet : Peu glamour, je ne sais pas. Chez Moonshot-Internet, quel que soit l'âge des collaborateurs ce qui compte ce sont les compétences et la possibilité d'avoir des responsabilités, tout en abordant des sujets passionnants.

Quelles compétences recherchez-vous chez un candidat ?

Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise : Ce que nous recherchons principalement, c'est une capacité d’adaptation et un attrait particulier pour les environnements entrepreneuriaux : être capable de s'adapter à la nouveauté et être force de proposition. Nous cherchons des candidats qui savent à la fois faire preuve d’humilité mais aussi d’assertivité et de confiance en leurs compétences, car cette combinaison est un excellent garant de la capacité à travailler en équipe. Nous apprécions aussi la rigueur et un sens de l’organisation : être motivé par l'amélioration continue des processus pour gagner en efficacité, être capable d'avancer de façon structurée.

David Carasso, fondateur d’Assurup : Nous cherchons les profils qualifiés sur tous les sujets. Pour le pôle d’assurance, les candidats venant d’une école d’assurance sont toujours les bienvenus, à condition d'aimer les challenges et d'être créatifs.

Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet : Ce qui m'intéresse avant tout c'est de détecter des candidats qui ont envie de se dépasser, qui ont de l'ambition pour eux et sur l'impact que leur travail peut avoir. Surtout les candidats doivent avoir envie de rentrer dans un collectif et donc avoir une réelle humilité.

Les conseils de :

Cécile Mérine, cofondatrice d’Otherwise : Au-delà des méthodes agiles et des nouveaux métiers associés dont on parle beaucoup dans les environnements de développement, de la formation des collaborateurs et de l'anticipation des métiers de demain, la transformation digitale doit passer par une évolution globale de l'entreprise et notamment de sa culture et de son mode de fonctionnement : favoriser une forme d'intraprenariat, un management participatif encourageant l'émergence des idées, laisser la transformation se développer à tous les échelons et favoriser l'expression des talents en réduisant le coté pyramidal de certaines structures, supprimer les silos, les réunions et les POCS pour laisser place à une culture de test & learn ou l'échec permet d'apprendre et de s'améliorer. De façon générale, il faut donner du sens à l'action de chacun et permettre à tous de participer activement à cette transformation. Sans oublier que l'innovation dans l'assurance ne passe pas uniquement par la transformation digitale. L’innovation doit concerner toute la chaine de valeur.

David Carasso, fondateur d’Assurup : Les grands groupes doivent s'inspirer du modèle des start-ups, c’est-à-dire de créer un écosystème entrepreneurial où fleurit l’innovation. Les labs d’innovation, les accélérateurs et les incubateurs en leurs sein sont des bons exemples. De ce fait, il va falloir également créer des postes dédiés au digital. D’autre part, l’open innovation, le partage et l’échange d’idées avec l’extérieur sont aussi de bonnes méthodes. Favoriser l'innovation ouverte permet aux grands groupes de faire émerger leurs produits de demain. Cela leur donne aussi l'opportunité d'observer de près et de comprendre les méthodes et modes de travail mis en œuvre par ces partenaires autonomes.

Alexandre Rispal, CEO de Moonshot-Internet : Chez Moonshot-Internet, la révolution de l'assurance passe avant tout par un épanouissement des collaborateurs. Pour y parvenir nous avons mis en place un management tourné vers la communication et la confiance. Partager l'information en daily meetings, tester de nouvelles méthodes en informatique ou data-science pour résoudre des problèmes complexes sont notre lot commun. Le partage de la vision et de l'avancement de la société au quotidien est important. Nous vivons une aventure collective et l'exécution de la stratégie passe avant tout par la volonté de faire réussir le collectif pour transformer le secteur de l'assurance.

Si vous ne les connaissiez pas :

Otherwise Otherwise est un courtier en ligne spécialisé dans l’assurance collaborative. Elle a levé deux millions d’euros depuis sa création.

Assurup Assurup commercialise des produits d’assurance à destination des start-ups. La jeune pousse a levé 1 million d’euros et comptabilise plus de 350 clients.

Moonshot-Internet Moonshot-Internet créé des produits d’assurance sous forme de mini-services. La société a commercialisé le premier produit d’assurance pour les retard d’avions, étendu ensuite aux autres transports.