Parcours Inspirant : du marketing à la vente !

Parcours Inspirant : du marketing à la vente !

Découvrez le premier parcours inspirant de notre série :

Nicolas Mirail, enterprise manager chez Linkedin: "Un bon commercial est quelqu’un qui comprend bien le produit qu’il vend, son client, mais avant tout le marché sur lequel il opère."

Après avoir acquis une solide expérience en communication puis en marketing, Nicolas s’est redirigé vers la vente dans le but de comprendre les tenants et les aboutissants de la réussite d’une entreprise.

Quel est l’élément déclencheur qui vous a encouragé à faire ce saut de carrière ?

J’ai commencé par la communication puis le marketing. Pour autant, j’ai toujours considéré la vente comme un passage obligé pour appréhender le fonctionnement d’une entreprise dans son ensemble.

Quels sont les points communs entre votre poste actuel et le précédent ? En quoi vous ont-ils aidé à vous adapter ?

Le marketing apporte un esprit d’analyse, indispensable pour la vente. Un bon commercial est quelqu’un qui comprend bien le produit qu’il vend, son client, mais aussi le marché sur lequel il opère. D’autre part, la capacité à planifier, anticiper comme on le fait en marketing, trouve tout son sens dans la vente. Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation « tu ne peux pas faire de la vente si tu fais du marketing ». Bien au contraire, le marketing est très formateur pour la vente. Les capacités d’analyse et d’organisation sont clés pour être un commercial performant.

Quels sont les plus et les moins engendrés par le fait d’avoir occupé un poste si différent avant ?

L’impact de la vente est immédiat alors que le marketing, dont les résultats sont difficilement mesurables, s’inscrit dans un temps beaucoup plus long. La pression du chiffre est permanente avec la
vente. Cette pression n’existe pas en marketing, la quantification n’étant pas la même. D’autre part alors que les projets se montent
toujours en équipe en marketing, la vente se fait est plus solitaire.

Comment voyez-vous votre métier évoluer dans les 10 années à venir ?

Les meilleurs commerciaux sont ceux qui savent apporter une autre dimension à la vente, comme l’analyse du marché et son évolution. Réussir à analyser l’immense quantité de données est un atout concurrentiel, et permet d’être force de propositions. Les clients attendent d’avoir une visibilité sur le ROI et une stratégie sur le long terme.

Connaissez-vous d’autres sauts de carrière pertinents dans votre entourage professionnel ?

Oui, un ancien VP ventes de Linkedin qui s’est récemment reconverti dans le marketing. Son parcours est l’inverse du mien. Sa démarche est la même, maitriser les piliers fondamentaux qui font le succès d’une entreprise.